• w-facebook
  • w-tbird
  • w-flickr

Thomas Van Reghem et Julia Pavlovskaya - Dialogue entre les nuages et le vent Russe, 2014-2017

 

Lien youtube: https://www.youtube.com/watch?v=KMR_U19i08o

 

Vidéo 00:14:20

Dialogue entre les nuages et le vent russe est une video produite à la suite de cinq moments de tournage tous liés aux différents voyages de l’artiste en Ukraine.

 

La premier plan a été tourné à Paris au moment des prémices de la révolution ukrainienne à Kiev. Submergé d’image et un désir très fort de partir se faisant déjà sentir, ces premières images représentent l’attente et l’enlisement face à un événement trop lointain. L’artiste souhaitait s’y rendre mais devait patienter et utiliser son temps pour mieux appréhender l’histoire et la culture du pays.

Le premier voyage à Kiev put se faire en mars 2016. Au total, trois voyages purent aboutir. La démarche de l’artiste était de se rapprocher de la guerre en Ukraine. Des plans filmés se succèdent à la manière d’un mouvement constant de pensées.

 

Bien que les images soient extraites à partir de la réalité, chaque plan est étonnement similaire avec le suivant d’un point vue exclusivement for- mel. Que la volonté de départ fusse celle de montrer une marche nationaliste de la milice d’extrême droite AZOV ou le mouvement des arbres, tout semble équivalent et dévoile l’intérêt porté au rapport entre espace sonore et survie en temps de guerre. En effet, toutes les actions menées là-bas furent habitées par la reflexion sur cet insaisissable «vent russe» qui, pour les pays baltes, représente cette force invisible contre laquelle ils doivent perpetuellement se battre.

Lors du troisième voyage, la ville de Kramatorsk fut choisie parce-qu’elle venait d’être libérée des forces russes. Les deux artistes étaient également des fantômes dans la ville puisqu’ils n’étaient acrédités par aucun organisme officiel et que le danger, en cette ville située à quelques dizaines de kilomètres de la ligne de front, était lui bien réel.