• w-facebook
  • w-tbird
  • w-flickr

Un dernier envol en direction du phare, 2017

120 x 120 cm 

Verre, ailes de papillons, métal, laiton
Vue exposition No Mad Galerie

Suspendus entre deux phares, 2017

 

120 x 120 cm 

Verre, ailes de papillons, métal, laiton

Vue exposition No Mad Galerie

Les insectes nocturnes s’orientent grâce aux étoiles. Lorsqu’ils volent autour d’une ampoule, ils ont la sensation de toucher les astres. Dans cette perdition, ils ne peuvent pas reprendre leur chemin car leur attraction est plus forte.

Suspendus entre deux phares est une mosaïque d’ailes de papillons piégées entre deux verres. Elle a été présentée dans le cadre de l’exposition remonter les traces du vent Russe: de Kiev au Donbass Ukrainien. L’artiste a repris les codes orthodoxe de la représentation de la lumière en représentant des rayons lumineux en laiton, dans un disque comme dans l’auréole d’une icone. Le laiton étant symboliquement le feu, le soleil et donc les astres. Cette pièce a été faite à son retour de la zone de guerre au Donbass. Les papillons brisés ainsi personnifiés sont pour lui la réponse à la question qu’il a posé à la population le long de la ligne de front. «Etes vous plus Russe ou Ukrainien?» La réponse récurante était «les deux, nous sommes là entre deux et donc nous sommes nulle part, ni à l’Est ni à l’Ouest»